Dernière mise à jour le 07/09/2023

Domaine : Sciences du vivant   -   Thématique(s) : Biologie générale, technologie végétale et environnement

Stages courts

Cultures des microalgues (phytoplancton marin)

Le phytoplancton est à la base de la chaine alimentaire marine et joue un rôle majeur dans les cycles biogéochimiques (notamment celui du carbone). Il est donc considéré comme un bio-indicateur du milieu naturel. Outre cette fonction, les industriels ont su détecter chez ce micro-organismes un fort potentiel énergétique (production d’acide gras par ex) et l’exploite dans divers domaines comme le médical ou l’agroalimentaire.

Afin de préserver la richesse des micro-organismes marins, la Roscoff Culture Collection (RCC) (http://www.roscoff-culture-collection.org/) a été créée il y a plus de 20 ans. La RCC assure la gestion d’environ 7000 souches, représentatives des grandes lignées, provenant de tous les écosystèmes (polaires, tropiques…). La RCC est reconnue mondialement, pour la fourniture et le dépôt de souches de microorganismes marins par des utilisateurs des secteurs publics et privés. La RCC fournit environ 1000 souches/an et mène des activités de R&D visant à améliorer et valoriser la collection (référencé dans plus de 400 publications scientifiques)

Au sein de la RCC, vous pourrez apprendrez à isoler, reconnaître et cultiver le phytoplancton.

Durée de la formation : 35 heures Dates : Lieu : Station Biologique de Roscoff – Place Georges Teissier – 29680 Roscoff Tarif :
Modalité : Présentiel
1 600 €
Les déjeuners du lundi au vendredi sont inclus.
(Sorbonne Université, formation continue, est exonérée de TVA.)

Hébergements possibles sur place. Devis et réservation : https://www.sb-roscoff.fr/fr/station-biologique-de-roscoff/services/organisez-votre-congres-scientifique-a-la-station/hebergement-restauration

OBJECTIFS

Objectif général :

Acquérir les connaissances et technicités pour pouvoir mettre en œuvre des techniques d’isolement et de culture de micro-organismes.

Objectifs opérationnels :

– Prélever, isoler, et cultiver le phytoplancton marin.

– Maitriser les règles de base de la culture pour être autonome et produire une bonne qualité de ressources biologiques, pour la réussite des expérimentations.

COMPÉTENCES VISÉES

A partir d’un échantillon naturel, et grâce aux outils mis à disposition, le stagiaire sera capable, de façon autonome, de :

– reconnaitre les différents groupes de phytoplancton présents.

– mettre en place une stratégie d’isolement, cultiver et conserver les souches obtenues en respectant les conditions physiologiques de chacune.

 

PUBLIC VISÉ ET PRÉ-REQUIS

Métiers, fonctions ou postes occupés : biologistes et professionnels souhaitant renouveler ou acquérir (débutants) des connaissances sur la culture du phytoplancton marin :

– Chercheur.e.s, doctorant.e.s, Ingénieur.e.s et techniciens travaillant dans une équipe R&D, un laboratoire de recherche public ou privé.

– Aquaculteurs souhaitant cultiver des microalgues

– Expert.e.s dans une PME/TPE de Biotechnologies, souhaitant diversifier ses pratiques et ressources.

– Spécialistes en environnement, biodiversité, chargé(e)s de projets ou de surveillance des milieux marins.

Conditions d’accès et Pré-requis demandés aux stagiaires : connaissances de base en microbiologie, biologie marine et écologie.

 

PROGRAMME

– Introduction sur le phytoplancton : diversité, rôles écologiques, physiologie.

– Prélèvement d’échantillons marins en mer (sortie bateau – à confirmer)

– Méthodes d’isolement : cytométrie, pipette.

– Techniques de culture : préparation de milieu, repiquages, cryoconservation ((intervention en anglais avec traduction si besoin)., axénisation, montée en volume.

NB : quelques interventions seront en anglais, mais traduites si besoin.

Matériel nécessaire : les équipements et consommables seront fournis. Prévoir tenue adéquate pour la sortie en mer (bottes, imperméable…).

Aspects réglementaires : une autorisation d’embarquer sur le navire de station, signée par votre employeur, vous sera demandée pour la sortie en mer, pour la couvrir. Nous consulter.

Méthodes

Le stage est réparti de manière alternée en :

– apports théoriques (45%)

– Sorties terrain : sortie en mer et visite de laboratoire (10%)

– Travaux pratiques (45%)

Modalités d’évaluation ET DE VALIDATION

Évaluation : Quizz à chaque fin de session

Validation : Attestation de fin de formation

 

Pour candidater

Informations

Nombre de Participants : 6 minimum – 8 maximum
Résultat attendu : Attestation de fin
de formation

Partenariats :

 

Session Le 15/07/2024

Contact

01 44 27 82 82
biosciences-fc@sorbonne-universite.fr

Ingénierie de Formation - stage INTRA Entreprise et sur mesure : christine.mantecon@sorbonne-universite.fr – 01 44 27 82 74

à voir aussi dans le même domaine...